Politique nationale

Sur cette page, nous traitons des activités politiques qui traitent de la relation de la Suisse avec l'État d'Israël ou avec les Juifs vivant en Suisse. Il s'agit notamment d'initiatives du Conseil national et du Conseil des États, de déclarations du Conseil fédéral, mais aussi de sujets traités au niveau cantonal.

Pour les sujets complexes qui sont traités sur une longue période de temps - par exemple dans le processus parlementaire - nous résumons le contenu sur une sous-page. Ils sont marqués avec leur propre catégorie.


Deniers publics – antisémitisme

Le 27 septembre 2017, le Conseil national a approuvé la version de la motion du Conseiller national Christian Imark (SVP / SO,) modifiée par le Conseil des États, demandant de couper court au détournement des deniers publics à des fins de racisme, d'antisémitisme et d'incitation à la haine. L'initiative contraignante a donc été renvoyée au Conseil fédéral. Il est fait pour le Parlement et le Conseil fédéral doit agir maintenant.

Continuer

Politique nationale

Le Conseil fédéral, le 23 août 2017, a pris position sur le postulat du Conseiller national Christian Imark (UDC / SO). Il propose au parlement de rejeter le postulat. Justification: Dans le conflit au Proche-Orient, La Suisse poursuit une politique de paix indépendante et impartiale, qui repose sur l'objectif d'une paix négociée, juste et durable, basée sur une solution à deux Etats.

Continuer

Politique nationale

C'est au Casino de Bâle que, le 29 août 1897, Theodor Herzl ouvrit le premier congrès sioniste. En ce lieu fut formulé le "Programme de Bâle": "Le sionisme vise à établir pour le Peuple juif une patrie en Palestine qui soit garantie par le droit public, pour ceux parmi les juifs qui ne peuvent ou ne veulent s'établir nulle part ailleurs". Avec posait alors la pierre angulaire du futur état d'Israël.

Continuer

Politique nationale

Le Conseiller national Christian Imark (UDC / SO), avec 30 cosignataires, a déposé le 4 mai 2017 un postulat pour charger le Conseil fédéral examiner l'opportunité d'interdire le Hamas ou de le classer parmi les organisations terroristes.

Continuer