Le shekel israélien est plus fort que le franc suisse

Cette année, le Franc montre une fois de plus de muscles. Mais il y a cinq monnaies qui sont encore plus fortes en 2019.

L'une d'elles est le shekel israélien (NIS). Il est même le plus fort. Cela a été rapporté par le magazine «cash» le 13 août.

«Depuis le début de l'année, la monnaie israélienne s'est appréciée de 5,8 % par rapport au franc suisse. L'économie d'Israël se porte actuellement très bien: la croissance est actuellement fière de 3,3 % et le chômage est faible à 4,1 %. Début juillet, la Banque d'Israël a décidé de laisser les taux d'intérêt directeurs à 0,25 %. Dans le même temps, toutefois, le département de la recherche de la banque centrale a également souligné qu'une hausse des taux d'intérêt serait appropriée à la fin du troisième trimestre de 2019.

A une époque où les banques centrales sont plus enclines à baisser plutôt qu'à relever les taux d'intérêt, cette annonce n'est pas passée inaperçue: le shekel s'est fortement apprécié. Cela n'a pas plu à Amir Yaron, le chef de la banque centrale depuis décembre 2018. Fin juillet, il est revenu à la rame et a annoncé qu'il n'y aurait plus de hausse des taux d'intérêt cette année et que des contre-mesures seraient prises en même temps si le shekel continuait à augmenter. Ça n'a pas fait grand chose de bon jusqu'à présent.»
(RK)

Voir à ce sujet:

Bank of Israel Says One Thing, Markets See Another

 

 

Shekel israéliens